Le BeoTime de Bang & Olufsen

Bang & Olufsen (B & O) n’a plus besoin de présentation… L’entreprise propose des produits de qualité exceptionnelle au design tout aussi unique et le radioréveil BeoTime ne fait surtout pas exception à la règle ! La plus impressionnante des horloges de table, c’est sans aucun doute celle-là. Long cylindre, trois écrans, un bouton contrôle, voici ce que propose le BeoTime.

Le design est signé Steffen Schmelling. On dit qu’il s’est inspiré des doux réveils au son de Magic flute, composée par Mozart. Il n’en fallait pas plus pour aboutir avec un look rappelant la flûte traversière. À ce long tube, on intègre radioréveil et contrôleur pour les autres appareils de marque B & O de la maison.

Les trois écrans affichent à la fois l’heure actuelle, l’heure de l’alarme et la source audio au réveil. Dès que l’on touche le BeoTime, le rétroéclairage des écrans s’active. Avec ce radioréveil, exit le halo de lumière omniprésent qui provient de l’horloge sur la table de chevet… On peut  désormais dormir dans la noirceur la plus totale !

Pour le réveil, on choisit entre le son de l’alarme du BeoTime ou encore une source B & O présente à proximité. On peut donc commander le réveil avec la télévision B & O ou avec le BeoSound, tout ça à partir du BeoTime.

En plus de planifier le réveil, on peut aussi augmenter ou réduire le volume, changer de chaîne ou de piste audio ou programmer un arrêt automatique (sleep timer) de tout appareil B & O dans un délai pouvant atteindre 120 minutes. Tout ça à partir d’un élégant cylindre en acier brossé qui fait un peu plus de 30 cm.

Avec un prix de détail suggéré de 375 $, c’est actuellement un des produits les moins dispendieux de Bang & Olufsen. Un beau moyen de se familiariser avec cette entreprise danoise de renom.

BeoTime par Bang & Olufsen