Salon Son et Image 2014
Publié le 15 avril 2014

Cette année, ma visite au Salon Son et Image allait être différente des autres années, car mon nouveau rôle de blogueur pour Fillion Électronique allait ajouter un volet de plus. En plus de passer 3 magnifiques journées à découvrir de nouveaux produits, j’allais pouvoir écrire sur ce qui m’avait marqué au SSI.

Même si ça fait déjà quelques années que le marché évolue vers l’écoute de musique à partir de fichiers musicaux cette année c’est l’évidence même. Dans la majorité des salles, les exposants font la démonstration musicale de leur matériel audio avec des librairies musicales résidant sur un ordinateur, un disque réseau ou encore sur un système de serveur musical tout-en-un. L’informatique appliquée à l’audio n’a jamais été si omniprésente et près de l’audiophile.

La tendance du marché est telle que les manufacturiers offrent presque tous de nouvelles solutions pour satisfaire les besoins de la clientèle. Parmi les nouveaux produits de cette année, la gamme de produits Hi-Res Audio de Sony a particulièrement attiré mon attention. J’ai eu l’opportunité d’écouter plusieurs fichiers musicaux de 24bits / 192 kHz (plus de définition que la qualité CD) ainsi que des fichiers DSD (Direct Stream Digital ou SACD à échantillonnage 64 fois plus élevé qu’un CD). Les serveurs tout-en-un de la gamme Hi-Res Audio tel le HAP-S1 (avec disque dur de 500 Giga-octets et un amplificateur intégré) et le HAP-Z1ES (modèle phare de la gamme avec disque dur de 1 Téraoctet) sont des produits accrocheurs dès le premier coup d’oeil et en plus d’être construits avec grand souci du détail ils offrent une sonorité haute-fidélité hors pair. 

Les amateurs de portabilité et de haute fidélité seront bien servis par les nouveaux DAC USB (tels les : Dragonfly v1.2 d’Audioquest et le DacMagic XS de Cambridge). Ce nouveau type de DAC permet d’écouter une librairie musicale haute résolution d’un ordinateur portable partout ou ils iront. La sonorité des ces petits DAC est impressionnante même si ces composantes ne sont guère plus volumineuses qu’une clé USB standard (et à un prix plus qu’abordable). Il est à noter qu’en plus d’être un amplificateur d’écouteurs ces DAC de petite taille peuvent aussi distribuer la musique dématérialisée vers un amplificateur de votre chaîne haute-fidélité.

Comme chaque année dans le cadre du SSI 2014 plusieurs formations étaient offertes aux visiteurs. La tendance étant aux serveurs musicaux et à l’informatique appliquée à l’audio, on pouvait approfondir ses connaissances dans ce domaine, car la majorité des présentations portaient sur ce sujet. L’excellent vulgarisateur Richard Zidel nous a entretenus du serveur musical de type « Streamer » et des avantages d’avoir un tel appareil chez soi. Le but de sa conférence étant de nous faire réaliser que la facilité de l’écoute musicale dématérialisée favorise une écoute plus fréquente partout dans son environnement. Le séminaire « Audio Informatique Appliquée » présenté par Frédéric Pinsonneault et Steve Siberman d’Audioquest était une très bonne source d’information pour comprendre les rudiments d’un serveur musical et de la musique dématérialisée. 

J’ai aussi assisté à 2 séminaires présentés, par Mark Waldrep d’AIX Records qui nous a expliqué l’évolution du marché de la production musicale vers la musique haute définition. À l’aide de graphiques Mark Waldrep a tenté de nous démontrer que les fichiers musicaux téléchargeables ne sont pas systématiquement tous meilleurs que la qualité CD. Diplômé d’un Ph D. en acoustique, Mark Waldrep, nous incitait à réfléchir sur les méthodes de productions des sites de ventes en ligne de fichiers haute définition. Ce que je retiens de ces séminaires c’est qu’en plus d’apprendre plein de choses intéressantes sur la technique on rencontre des gens de l’industrie qui sont animés d’un grand désir de nous transmettre avec passion leurs connaissances pour l’audio et l’informatique appliquée à l’audio. 

Dans la salle Nordost, j’ai eu la chance d’écouter les performances de plusieurs câbles interconnects (du plus économique au plus dispendieux en passant par le fameux câble Blue Heaven). On y démontrait l’ajout de modules QRT et Qv2 qu’on ajoute au circuit d’alimentation électrique qui ont pour objectif d’harmoniser/synchroniser les fréquences du signal de la ligne AC et par le fait même améliorer la sonorité de nos chaînes stéréo…une expérience très enrichissante.

J’ai eu le grand plaisir de rencontrer Anne Bisson auteure-compositrice, interprète et pianiste qui nous présentait en primeur son nouvel album: Tales From The Treetops. Anne Bisson nous offrait son dernier opus dans un format inhabituel et très intéressant puisqu’il était en format carte de crédit à brancher dans le port USB à un prix réduit spécialement pour les visiteurs du SSI. Bravo Anne pour cette innovation et merci pour votre dédicace!

Après 3 jours au SSI qui m’ont paru quelques heures, je fais encore une fois de plus le constat que c’est un grand bonheur de se retrouver avec plein d’audiophiles qui partagent la même passion que soi. Le plaisir d’écouter de la musique, d’échanger avec d’autres audiophiles tout en se mettant à jour sur les nouvelles technologies c’est une situation gagnante sur toute la ligne. Je m’ennuie déjà…