4K et Ultra HD: du pareil au même?

2 nouveaux buzzwords ont fait leur apparition dans le langage techno au cours des derniers mois : 4K et Ultra HD. 

Parle-t-on de la même chose? Oui et non. Explications :

D’un point de vue terminologique, 4K est un terme générique pour qualifier une image offrant une résolution horizontale dans les 4000 pixels. 

Au sein de l’industrie du cinéma,  4K  représente une gamme de résolutions utilisée pour la capture et le stockage de l’image. La résolution native typique de ces caméras est de 4096 x 2160. Plusieurs résolutions « 4K » sont possible selon l’aspect de l’image (dicté par la lentille montée sur la caméra au moment du tournage). Par exemple,  sous le ratio 2.39:1, on obtiens une résolution de 4096 x 1716 alors qu’en 1.85:1, 3996 x 2160 pixels du capteur sont utilisés.

En août 2012, la Consumer Electronic Association (CEA) introduit l’ Ultra HD  (délaissant l’appellation 4K au passage), un ensemble de spécifications à l’intention des manufacturiers. Pour se mériter le logo, un téléviseur doit posséder au moins 3840 x 2160 de résolution (native) et un maximum de 7680 x 4320 (8K). Pourquoi ne pas avoir choisi 4096×2160 au lieu de 3840×2160 ? Pour faciliter la conversion des signaux HD 1920 x 1080 (simple multiplication). Et, surtout, parce que 4096 x 2160 correspond à un ratio d’image de 1.90 :1, non compatible 16/9 (1.78 :1).   

En conclusion, 4K et Ultra HD, ça se ressemble mais ce n’est pas pareil. Tous deux offrent une image spectaculaire, à raison de plus de 8 millions de pixels d’image (4x supérieure au HD). Mais vu la différence de résolution et d’aspect, 4K et Ultra HD ne sont pas synonymes.