La lumière sur les DEL (partie 2) : Edge LED

Après avoir expliqué ce qu’est la DEL (voir ici), attardons-nous maintenant à un premier type de ACL à DEL: la EDGE LED. Avec cette technologie, les diodes sont placées sur les côtés de l’appareil, et non pas sur toute la surface.

Comme mentionné dans l’article précédent, avec un écran ACL régulier, des néons cathodiques (CCFL) fournissent l’éclairage nécessaire à la production d’une image. Dans le cas des écrans à DEL, les néons sont remplacés par des diodes électroluminescentes. Moins encombrantes que les néons, elles permettent la fabrication d’appareils plus mince en plus de réduire la consommation d’énergie et d’offrir un meilleur spectre de couleurs.

Par contre, avec les téléviseurs EDGE LED, les diodes blanches ne sont placées qu’au pourtour de l’écran. Une surface réfléchissante (un conducteur optique), derrière l’écran remplace la série de néons que l’on retrouve dans les ACL réguliers et permet de répartir la luminosité sur toute la surface de l’écran.

Le principal effet de cette disposition en périphérie est de permette une réduction impressionnante de l’épaisseur de l’écran. À titre d’exemple, l’épaisseur de la Sony ZX1 ne dépasse même pas le centimètre (à 9,9 mm). Notons par contre, que le rétro-éclairage est moins uniforme.

Une des principales raisons pour laquelle on choisirait cette technologie en est une particulièrement esthétique : un téléviseur plus mince. Nous verrons, lors de la présentation des deux autres technologies (Local-Dimming ou association RGB) que l’impact sur la qualité de l’image est beaucoup plus important avec celles-ci qu’avec la EDGE qui n’a qu’une mineure influence sur la qualité de l’image.

Panasonic mettra bientôt en vente sa nouvelle ligne Viera D2, muni de cette technologie. Sony l’offre déjà sur ses Bravia de la série NX (cliquez ici pour voir les modèles)

Prochain article : le Local-Dimming.

Source de l’image: Sony.ca