Les réseaux sans fil (Wi-Fi) – Guide et conseils pratiques (Solutions détaillées)
Publié le 25 mars 2015

Dans ce billet vous trouverez des solutions détaillées pour améliorer la performance votre réseau sans fil.

1 – La solution ultime passe toujours par le câblage de vos appareils fixes

Même si le titre de ce billet traite des réseaux sans fil, il faut savoir qu’un connection filaire fonctionnera en toute circonstance, sera plus rapide et plus performante qu’une connexion Wi-Fi (théoriquement jusqu’à 100 fois plus rapide). Ma première recommandation est de « câbler » tous vos appareils fixes (décodeur de service télé, lecteur Blu-Ray, récepteur cinéma-maison, téléviseur, « streamers », AppleTv, WD Live TV, etc.) à votre routeur avec un câble réseau.

Selon le type de maison ou logement que vous habitez il est parfois très simple de passer quelques câbles réseau (CAT-5 ou CAT-6) pour régler tous les problèmes. Si vous habitez une maison avec un sous-sol non fini, ou avec un plafond suspendu, il est relativement simple de ficher un câble réseau d’un endroit à un autre. Pour ceux qui sont en appartement, la solution idéale est de passer un câble réseau dans les garde-robes ou par les penderies.

Vous pouvez aussi ajouter un commutateur GigaBits Ethernet multiports, localisé à proximité de la majorité de vos appareils, relié à votre routeur Wi-Fi ce qui vous permettra de raccorder un maximum d’appareils avec un signal stable et performant à 100%. Cette action allègera aussi votre réseau Wi-Fi puisque tous les appareils branchés sur le commutateur Gigabits Ethernet feront partie de réseau domestique filaire.

Netgear GS108 - 600x354

Lorsque vous êtes dans une situation ou c’est impossible de « câbler », je vous suggère de suivre les recommandations énumérées plus bas pour améliorer l’efficacité de votre réseau sans fil.

2 – Trouvez le meilleur endroit pour votre routeur Wi-Fi.

Il faut se rappeler que le but du routeur Wi-Fi est de diffuser les ondes Wi-Fi dans tout l’appartement ou la maison alors si vous l’obstruez sa performance sera réduite. L’emplacement idéal pour votre routeur Wi-Fi est le point central de votre domicile. Pour une performance maximale, il faut qu’il soit non obstrué par des objets (s’il est visible, c’est déjà un bon départ). Par exemple, si vous demeurez dans un cottage placez le routeur Wi-Fi au premier étage; si vous habitez une maison unifamiliale, placez-le au centre de votre maison sur ce palier. Un petit truc pour ceux qui n’oseraient pas placer le routeur à la vue à cause des diodes clignotantes; vous pouvez simplement couvrir les diodes d’une lisière de ruban d’électricien noir pour ne plus être ennuyé par le clignotement de ces diodes.

Évitez de placer votre routeur Wi-Fi par terre derrière un meuble. Placez-le plutôt en hauteur et à l’extérieur des meubles. Il n’est peut-être pas utile de le disposer près du plafond, mais déjà à un mètre du sol ce sera beaucoup mieux qu’au sol. La proximité avec certains objets et matériaux viendront aussi affecter significativement la performance de votre routeur : le métal, le béton, le verre trempé, le marbre, un aquarium, un four à micro-ondes, des téléphones sans fil, des émetteurs vidéos, des haut-parleurs Bluetooth, certains moniteurs externes et LCD, certains décodeurs de télé par satellite, bref la liste des éléments obstruant est longue. Certes, il n’y a jamais de situation parfaite, mais si vous choisissez le meilleur compromis la performance de votre réseau sera accrue.

Maintenant, un petit mot sur les routeurs génériques offerts par les compagnies de câble et de téléphone. Ces routeurs génériques offre une performance honnête, mais sans plus. Vous remarquerez que la plupart des ces routeurs génériques ne possèdent aucune antenne externe. Un routeur de dernière génération offert dans un magasin spécialisé vous offrira certainement une meilleure performance.

Dans le cas où votre routeur Wi-Fi est déjà installé dans la salle mécanique ou près du panneau électrique dans le garage, vous n’avez pas une configuration idéale. Vous pouvez remédier à ça en passant un câble réseau (dans les plafonds suspendus si c’est possible) et déplacer le routeur Wi-Fi dans un point central de votre domicile ou du moins plus près des équipements qui doivent être branchés au réseau Ethernet.

Pour les utilisateurs d’équipement SONOS, je suis tombé sur les recommandations du manufacturier concernant l’emplacement recommandé pour les contrôleurs « Bridge » ou « Boost ». Voici l’intégral de la recommandation de SONOS: « Assurez-vous de séparer votre routeur sans fil et les appareils Sonos d’au moins trois pieds ou aussi loin que le câble permet ».

3 – Si vos appareils sont compatibles, passez sur un meilleur type de signal

L’utilisation de la norme la plus élevée supportée par vos appareils vous permet d’avoir un débit de transfert de données beaucoup plus élevé. Voici un tableau décrivant les vitesses de transferts selon le type de norme utilisé :

Norme IEEE Débit théorique Débit réel Fréquences
802.11b 11 MBits/s 6 MBits/s 2.4 GHz
802.11g 54 MBits/s 25 MBits/s 2.4 GHz
802.11n 300 MBits/s 100 MBits/s 2.4 GHz et 5 GHz
802.11ac 1300 MBits/s 910 MBits/s 2.4 GHz et 5 GHz

Vous remarquerez que ce tableau vous indique qu’il y a 2 bandes de fréquences utilisées par les réseaux Wi-Fi. La bande 2.4 GHz étant la plus ancienne est par le conséquent celle qui est la plus utilisée. Si vous avez un routeur double bande (2.4 GHz et 5 GHz) n’hésitez pas a migrer vos équipements compatibles vers avec la bande de fréquences 5 GHz afin de libérer le plus possible la bande de fréquence 2.4 GHz. Beaucoup d’appareils récents (depuis 2013) fonctionnent sur la bande 5 GHz ce qui pourrait vous aider à décongestionner la bande 2.4 GHz de votre réseau Wi-Fi pour le matériel qui fonctionne uniquement que sur celle-ci.

4 – La sécurité informatique est importante, même pour la performance de votre réseau Wi-Fi

Lorsque vous utilisez un réseau Wi-Fi, la mesure de protection minimale que vous devez absolument prendre est d’assurer la protection par mot de passe et chiffrement sans fil (WPA2 dans les endroits où elle est disponible, autrement WPA) de tous vos appareils, y compris votre routeur sans fil. Voici pourquoi vous devriez protéger votre réseau Wi-Fi à domicile des étrangers et des intrus :

  • Un réseau non sécurisé permet à quiconque qui est muni d’un appareil Wi-Fi dans votre rayon d’utilisation d’accéder à votre connexion Internet personnelle et à vos appareils et ordinateurs.
  • Vous pourriez fournir un service Wi-Fi « gratuit » à tous vos voisins. De nombreux utilisateurs malhonnêtes se promènent par ailleurs à la recherche de réseaux Wi-Fi non sécurisés à exploiter.
  • Les intrus peuvent voler votre bande passante et votre capacité d’utilisation pour télécharger des fichiers volumineux comme des films ou des jeux, vous laissant une grosse facture ou limitant votre utilisation et vos vitesses de téléchargement.
  • Vous pourriez être tenu responsable de gestes criminels menés au moyen de votre réseau non sécurisé, même si vous n’étiez au courant de rien à ce sujet!
  • Votre historique de navigation, vos mots de passe et vos données de connexion ainsi que le contenu de votre messagerie électronique non sécurisés seront tous facilement accessibles.
  • On pourra accéder à vos fichiers communs non sécurisés, les copier ou les supprimer.
  • Vos périphériques Wi-Fi non sécurisés, comme vos imprimantes ou vos systèmes de jeu vidéo, seront tous facilement accessibles.
  • Les réseaux non sécurisés figurent immédiatement comme réseaux non verrouillés et vulnérables sur les appareils de balayage des réseaux sans fil. Ils constituent une proie facile.

Le WPA2 reste vulnérable aux attaques par force brute sur les mots de passe. Il faut donc choisir une clé Wi-Fi complexe. La clé doit contenir entre 10 et 63 caractères alphanumériques. Il est fortement déconseillé d’utiliser des mots du dictionnaire ou prénoms, l’attaque par force brute permettant de rapidement retrouver le mot de passe utilisé. Vous pouvez combiner les 3 premières lettres de chaque mot d’une phrase pour constituer un mot de passe sur. Mélanger majuscules, minuscules chiffres est également conseillé.

5- Choisir le bon canal et limiter les interférences

Comme je l’ai mentionné plus tôt dans ce billet la proximité des voisins, principalement en milieu urbain avec les immeubles multi appartements et en condo, est un facteur de risque au niveau performance lorsque vous établissez un réseau sans fil à la maison. Prenons l’exemple d’un immeuble avec 100 appartements il y a donc une possibilité de 100 réseaux Wi-Fi qui cohabitent dans ce même immeuble. De plus, la majorité de ces réseaux seront principalement sur la bande 2.4 GHz et pire encore la majorité des routeurs Wi-Fi seront probablement configurés avec paramètres initiaux configurés à l’usine.

Bref, un grand nombre de routeurs Wi-Fi de même marque, de même modèle et avec les mêmes paramètres de configuration sur la même bande de fréquences à 2.4 GHz ! Assez facile d’imaginer un graphique représentant le très grand nombre d’ondes radio sur la même bande de fréquences (2.4 GHz) circulant  dans un espace assez restreint. Bref, toutes les conditions pour que la performance de votre réseau Wi-Fi soit perturbée. Ne craignez rien ce n’est pas la catastrophe, il faut simplement prendre les mesures nécessaires pour optimiser les paramètres de votre réseau Wi-Fi afin d’obtenir le meilleur de cette technologie.

D’abord, le choix du canal de la bande 2.4 GHz;  il est fortement conseillé d’utiliser le canal 1, le canal 6 ou le canal 11. En effet, les fréquences des canaux Wi-Fi se chevauchent et il est préférable d’être sur un canal fortement utilisé plutôt que juste à côté. Les routeurs Wi-Fi récents de différents fournisseurs d’accès à internet utilisent automatiquement un des 3 canaux recommandés (1, 6 et 11). Si vous souhaitez gagner du débit en changeant de canal, il est fortement recommandé de tester le canal 1, le canal 6 et le canal 11.

Les principaux appareils domestiques susceptibles de causer des interférences sur la bande de fréquences (2.4 GHz) dans la maison sont les fours à micro-ondes, les téléphones sans fil et les moniteurs pour surveillance des bébés. Même si les téléphones sans fil que vous utilisez sont de type DECT utilisant la bande 1800-1900 MHz il arrive que certains téléphones de piètre qualité interfèrent avec les réseaux Wi-Fi de la bande 2.4 GHz. Des rallonges de câbles USB de mauvaise qualité, des câbles de récepteurs télé par satellite de type RG-6 abimés et des  caméras sans fil sont aussi des éléments qui peuvent perturber la qualité du signal du réseau sans fil de la bande 2.4 GHz. On revient à l’importance du positionnement de votre routeur Wi-Fi dans votre domicile. Il est impératif d’éloigner votre routeur Wi-Fi de votre four micro-ondes, de votre émetteur de téléphone sans fil et de l’émetteur de votre moniteur de surveillance pour bébé.

Dans le cas d’un routeur utilisant la bande 5 GHz les canaux recommandés pour l’Amérique du Nord sont les suivants : 36-40-44-48-149-153-157-161-165. Contrairement à la bande 2.4 GHz avec ses 3 canaux recommandés, la bande 5 GHz possède 11 canaux recommandés sur une bande qui est beaucoup moins achalandée. Peu importe la bande que vous utilisez (2.4 GHz ou 5 GHz), il est fortement recommandé que vous suiviez les instructions du manufacturier pour faire la configuration  initiale de votre routeur Wi-Fi.

Pour vous assurer que vous n’êtes pas en conflit avec le réseau de vos voisins immédiats, il existe des logiciels d’analyse des réseaux Wi-Fi qui sont à proximité de votre domicile. Ces logiciels, inSSIDer v4 et WirelessMon (pour ne nommer que ceux-là) sont des logiciels peu dispendieux (environ 20$) qui vous permettront de voir tous les réseaux avoisinants. Après avoir démarré le logiciel, vous obtiendrez une représentation graphique des réseaux que votre ordinateur aura détectés. Avec ce logiciel vous verrez la puissance de votre réseau, le canal que votre routeur sans fil utilise, le canal idéal sur lequel votre routeur devrait être tout cela en tenant compte des réseaux de votre voisinage. De plus, lorsque ce type de logiciel est installé sur votre ordinateur portable il pourra vous aider à déceler les endroits ou le signal est moins fort dans votre domicile. En déplaçant l’ordinateur portable dans votre domicile et en prenant des mesures dans chacune des pièces avec le logiciel d’analyse de réseau vous pourrez déterminer exactement comment les ondes radio sont diffusées partout dans votre demeure.

Voici une capture d’écran d’analyse de réseau prise à proximité du routeur et observez sur la première ligne le réseau Elvis_Wong affiche un SIGNAL de -28 dBm

InSSIDer Snapshots 1 -725x389

En déplacant l’ordinateur portable dans une autre pièce plus éloignée du routeur observez que la puissance du même réseau affiche un SIGNAL de -47dBm

InSSIDer Snapshots 2 - 725x390

Notez que le signal du réseau Elvis_Wong est passé de -28dB à -47dB simplement en changeant de pièce.

Une dernière capture d’écran pour afficher les paramètres du réseau Wi-Fi :

InSSIDer Snapshots 3 -725x390

6 – Votre domicile est très grand … investissez dans répéteur Wi-Fi

Votre demeure à plus de 1500 pieds carrés par étage ? Votre routeur sans fil est à une extrémité de la maison alors que vous avez besoin du réseau Wi-Fi complètement à l’autre extrémité ? L’ajout d’une borne répétitrice de signal Wi-Fi est la solution pour ce genre de situation. Pour vous aider à déterminer les emplacements qui sont en carence du signal Wi-Fi un logiciel d’analyse de réseau Wi-Fi est un outil judicieux pour ce genre de tâche. Installez l’analyseur de réseau Wi-Fi sur un ordinateur portable et prenez des mesures de la qualité du signal dans toutes les pièces de votre domicile. Les résultats des données capturées par le logiciel d’analyse vous démontreront clairement là où localiser votre borne répétitrice pour obtenir un signal de qualité. À titre d’exemple, lorsque la mesure de la puissance du signal indique un signal en bas de -75dB (ou -80dB) il est évident que le signal diffusé n’est pas suffisamment fort pour obtenir une connexion fiable.

Pour corriger ce problème, on installe des bornes de type « accès point » (ex: AirPort Express) qui sont en fait des routeurs avec une fonction particulière pour répéter le signal Wi-Fi. Une autre façon de propager le signal est l’installation d’antennes (ex: Unifi – Ubiquiti). Le signal est ainsi relayé par ces bornes ou antennes afin d’avoir une plus grande diffusion du signal même dans les endroits les plus problématiques.

 En espérant que ce billet de blogue vous guidera dans l’optimisation votre réseau domestique filaire ou sans fil.